Information

Races de chevaux: Breton

Races de chevaux: Breton


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Origines et attitudes

Cheval de trait rapide et lourd (autrefois utilisé notamment dans les travaux agricoles), originaire de Bretagne (France).
Depuis des temps très anciens existait, au centre de la montagne bretonne (France), une population de chevaux qui descendaient du cheval des steppes qui chevauchaient les Celtes. Lors des croisades, ces chevaux étaient croisés avec des étalons et des juments d'origine orientale et ont donné lieu au buzz breton.
A la fin du Moyen Âge, il existe deux types de Bretons: le Sommier, un cheval du nord de la Bretagne, et le Roussin issu du bourdonnement montagnard, plus fin et plus élancé que le premier. Au cours des siècles suivants et jusqu'au XIXe siècle, de nombreux croisements ont été effectués à partir de chevaux étrangers ou français, afin d'adapter la production aux besoins économiques de chacune de ces époques.
Le croisement avec les étalons anglais Norfolk, à la fin du 19ème siècle, donne d'excellents résultats: il est à l'origine du Postier Breton qui fait la réputation de la Bretagne. Cette célébrité s'est traduite par un fort courant d'exportation dans de nombreux pays (Amérique du Nord, Italie, Espagne, Japon, etc.).
Il existe deux types de chevaux bretons:
- Tir breton: lourd et nourri, poids moyen 900-950 kg, hauteur 157-160 cm; entrejambe forte, musclée, massive, trapue et basse;
- Postier Breton: démarche brillante; très similaire au pneu mais plus beau, plus distinct et un peu plus léger (700-900 kg).
Beaucoup élevé en Bretagne et dans de nombreux autres pays (Italie, Espagne, Japon, etc.). De nombreux spécimens sont exportés chaque année.
Avec un bon rythme et une docilité remarquable, le Breton est un cheval idéal pour le tir récréatif, la compétition ou le tourisme de tir.

Caractères morphologiques

Type: brachimorphe.
Robe: généralement châtain, ubero, rarement laurier ou rouan. La tête est bien carrée, de volume moyen; le front large, le devant droit, parfois retroussé, les narines ouvertes, l'œil vivant, les petites oreilles; l'encolure est forte, légèrement cambrée, un peu courte; le garrot est fort, assez court, la croupe large et double, les hanches arrondies; L'épaule est un peu longue, les cuisses et les avant-bras très musclés, les tibias courts et secs.
Hauteur moyenne au garrot: 158 cm.
Poids: grenaille bretonne (900-950 kg); Postier Breton (700-900 kg).
Tempérament énergique et actif.

Cheval breton (photo http://algo.inria.fr/collette)


Vidéo: CONCOURS NATIONAL DU CHEVAL BRETON 2019, LAMBALLE (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Tamam

    Pendant longtemps, je n'étais pas ici.

  2. Oran

    Dans ce quelque chose est. Je suis d'accord avec vous, merci pour l'aide dans cette question. Comme toujours, tout est simplement génial.

  3. Vudolkree

    Merci à l'auteur pour ce magnifique billet !

  4. Taujar

    Je ne peux pas décider.

  5. Endymion

    Vous avez frappé la marque. C'est une excellente pensée. Je t'encourage.

  6. Waldhramm

    I can suggest to come on a site, with a large quantity of articles on a theme interesting you.

  7. Akisho

    Je félicite quel excellent message.



Écrire un message