Information

Maladies du chèvrefeuille

Maladies du chèvrefeuille


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les chèvrefeuilles sont des vignes et des arbustes à feuilles caduques, à feuilles persistantes ou semi-vertes du genre Lonicera. Les arbustes de chèvrefeuille fonctionnent bien comme plantes de fond ou comme couvre-sol plus hauts. Les espèces de chèvrefeuille Vining peuvent être entraînées à grimper sur des treillis. Ces plantes sont sensibles à diverses maladies du chèvrefeuille.

Moisissure de suie

La fumagine (Alternaria) est un champignon noir profond qui forme une couche sombre à la surface des feuilles, des branches et des fruits du chèvrefeuille. Le champignon de la fumagine se nourrit de miellat, la substance claire, collante et sucrée sécrétée par les pucerons du chèvrefeuille, les aleurodes et les cochenilles. Le miellat tombe des insectes et sur la plante de chèvrefeuille. Les spores fongiques de la fumagine emportées par le vent adhèrent au miellat et commencent à pousser. Lorsque les spores fongiques germent, elles envoient des fils mycéliens ou des brins de champignon noir. Les brins fongiques noirs recouvrent les tissus végétaux. Bien que la fumagine elle-même ne tue pas les plantes, une couche de moisissure sévère peut filtrer la lumière du soleil et diminuer la capacité de la plante à produire de la nourriture.

  • Les chèvrefeuilles sont des vignes et des arbustes à feuilles caduques, à feuilles persistantes ou semi-vertes du genre Lonicera.
  • La fumagine (Alternaria) est un champignon noir profond qui forme une couche sombre à la surface des feuilles, des branches et des fruits du chèvrefeuille.

Chlorose des micronutriments

La chlorose aux micronutriments est une maladie du chèvrefeuille généralement causée par des carences en manganèse, en fer ou en zinc. La chlorose apparaît d'abord dans une décoloration vert clair ou jaune sur les zones situées entre les nervures des feuilles. Les symptômes de la chlorose s'aggravent progressivement, ce qui fait que les feuilles deviennent jaune pâle, brunes sur les bords et s'enroulent. Des taches brunes angulaires peuvent également apparaître entre les nervures des feuilles. La chlorose des plantes dans un sol acide est souvent causée par l'élimination imprudente de la chaux, des cendres, des détergents ou des produits chimiques caustiques.

Mildiou poudreux

L'oïdium (Microsphaera) entraîne une croissance fongique blanche ou grise recouvrant la surface supérieure des feuilles de chèvrefeuille inférieures. Au fur et à mesure que cette maladie du chèvrefeuille progresse, les petites taches circulaires se dilatent et fusionnent, ce qui se traduit par un tapis continu d'oïdium. De nombreuses personnes confondent cette maladie avec une simple accumulation de poussière sur les feuilles de la plante. Si cette maladie n'est pas traitée, le champignon de l'oïdium provoque une chute prématurée des feuilles et peut même tuer les tissus envahis. Les symptômes de l'oïdium apparaissent généralement au milieu ou à la fin de l'été après des périodes de forte humidité.

  • La chlorose aux micronutriments est une maladie du chèvrefeuille généralement causée par des carences en manganèse, en fer ou en zinc.
  • La chlorose apparaît d'abord dans une décoloration vert clair ou jaune sur les zones situées entre les nervures des feuilles.

Brûlure des feuilles

La brûlure des feuilles de chèvrefeuille est causée par le champignon Insolibasidium deformans. La brûlure des feuilles provoque initialement le froissement et le roulis des nouvelles feuilles de chèvrefeuille. Le tissu interveinal devient brun ou jaune en quelques jours. Certaines feuilles semblent avoir des lésions brunes entourées d'anneaux jaunes. À mesure que la maladie vieillit, les feuilles affectées s'enroulent progressivement et deviennent brunes. Les plants de chèvrefeuille gravement infectés souffrent d'une chute prématurée des feuilles. Des spores blanches peuvent se développer sur les feuilles inférieures par temps humide et frais. Le champignon de la brûlure des feuilles passe l'hiver dans les feuilles infectées l'année précédente. La pluie de printemps lave les spores en feuilles de chèvrefeuille fraîchement formées, où le champignon provoque de nouvelles infections.

  • La brûlure des feuilles de chèvrefeuille est causée par le champignon Insolibasidium deformans.
  • Le champignon de la brûlure des feuilles passe l'hiver dans les feuilles infectées l'année précédente.

Entretien

Fournir les soins appropriés aux plantes de chèvrefeuille est le meilleur moyen d'éviter les maladies du chèvrefeuille. Les chèvrefeuilles doivent être plantés suffisamment éloignés pour favoriser une circulation d'air saine. Ces plantes doivent être arrosées à la base plutôt que sur les fleurs et les feuilles. Il est essentiel de procéder à une coupe constante des fleurs anciennes, tout comme l'élimination de toute matière morte à la base de l'arbuste ou de la vigne de chèvrefeuille. La moisissure et la moisissure doivent être traitées avec un fongicide pendant les premiers stades. Les pucerons doivent être maintenus au minimum pour réduire les risques qu'un chèvrefeuille développe de la fumagine.


Voir la vidéo: Loïdium: identifier et traiter (Mai 2022).