Information

Produits typiquement italiens: Colline Salernitane DOP

Produits typiquement italiens: Colline Salernitane DOP


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Spécifications de production - Colline Salernitane DOP

Huile d'olive extra vierge AOP Colline Salernitane

Article 1
Nom
La dénomination d'origine contrôlée Colline Salernitane est réservée à l'huile d'olive extra vierge qui répond aux conditions et exigences établies dans ce cahier des charges de production.

Article 2
Variété d'oliviers
1. La dénomination d'origine contrôlée Colline Salernitane, doit être obtenue à partir des variétés d'olives suivantes présentes, seules ou ensemble, dans les oliveraies: Rotondella, Frantoio, Carpellese ou Nostrale pour au moins 65%; Ogliarola et Leccino dans un montant n'excédant pas 35%.
Les autres variétés présentes dans la zone peuvent également contribuer à hauteur de 20%.
2. L'introduction de nouvelles variétés dans les nouvelles plantes est autorisée par la région de Campanie, après avoir entendu le Consortium de protection, à condition qu'elles ne modifient pas les caractéristiques spécifiques du produit.

Article 3
Zone de production
Les olives destinées à la production de l'huile d'olive extra vierge de la dénomination d'origine Colline Salernitane doivent être produites, dans la province de Salerne, dans les zones oléicoles adaptées à la production d'huile avec les caractéristiques et le niveau de qualité prévus par ce cahier des charges de production. Cette zone, représentée dans une cartographie spéciale, comprend le territoire administratif des communes suivantes:
Acerno, Albanella, Altavilla Silentina, Amalfi, Aquara, Atena Lucana, Atrani, Auletta, Baronissi, Bellosguardo, Bracigliano, Buccino, Caggiano, Calvanico, Campagna, Castelcivita, Castelnuovo di Conza, Castel S. Lorenzo, Castiglione del Genovesi Tirreni, Cava , Cetara, Colliano, Conca dei Marini, Controne, Contursi, Corbara, Corleto Monforte, Felitto, Fisciano, Furore, Giffoni Sei Casali, Giffoni Valle Piana, Laurino, Laviano, Maiori, Mercato S. Severino, Minori, Montecorvino Pugliano, Montecorvìno Rovella , Monte S.Giacomo, Olevano sul Tusciano, Oliveto Citra, Ottati, Padula, Palomonte, Pellezzano, Pertosa, Petina, Piaggine, Polla, Positano, Postiglione, Praiano, Ravello, Ricigliano, Roccadaspide, Roccapiemonte, Romagnano al Monte, Roscigno, Sacco , Sala Consilina, Salerno, Salvitelle, S. Cipriano Picentino, S. Gregorio Magno, S. Mango Piémont, S. Pietro al Tanagro, S. Rufo, Sant’Arsenio, SantAngelo a Fasanella, Santomenna, Sarno, Sassano, Scala, Serre, Sicignano degli Alburni, Teggiano, Tramonti, ValledellAngelo, Valva, Vietri sul Mare. Les communes suivantes sont également incluses pour une partie de leur territoire: Battipaglia, Capaccio, Eboli, Pontecagnano, Bellizzi.
La zone susmentionnée est délimitée comme suit:
d'une ligne qui, partant de la frontière nord de la province de Salerne, près de la frontière municipale de Positano, suit toute la côte de la mer Tyrrhénienne jusqu'à ce qu'elle franchisse la frontière au nord-ouest de la municipalité de Pontecagnano Faiano qui court jusqu'à ce qu'elle traverse la S.S.18;
il suit celui-ci, en direction sud, jusqu'à Battipaglia; il continue pour le S.S.19, jusqu'à ce qu'il croise inagro di Eboli, le S.P. (Corneto), qui monte complètement jusqu'au carrefour de Santa Cecilia, ovesi rejoint le S.S.18 qui suit jusqu'à la frontière nord de la commune d'Agropoli;
suit, dans l'ordre, les limites sud des communes de Capaccio, Roccadaspide, Felitto, Laurino, Valle dellAngelo, Piaggine, Monte S. Giacomo, Sassano, Padula; il remonte la frontière provinciale de Salerne, jusqu'à ce qu'il franchisse la frontière municipale d'Acerno, qui suit d'abord dans une direction sud-ouest, puis dans une direction nord, jusqu'à rejoindre la frontière provinciale qui monte jusqu'à la frontière sud de Sarno; ici, il continue d'abord le long des frontières sud de Sarno et diSiano, puis le long de la frontière entre les communes de Mercato S. Severino et Castel S. Giorgio et entre Cavadei Tirreni et Nocera Superiore; il continue le long de la frontière nord de Tramonti jusqu'à ce qu'il rejoigne la frontière provinciale qui suit, vers la mer, jusqu'au point de départ, y compris toute la municipalité de Positano.

Article 4
Caractéristiques de culture
1. Les conditions environnementales et de culture des oliveraies doivent être celles traditionnelles et caractéristiques de la région et, en tout état de cause, propres à donner aux olives et à l'huile dérivée les caractéristiques spécifiques. Par conséquent, les oliveraies comprises dans la zone visée à l'art antérieur. 3, dont les sols sont vallonnés, principalement argileux et calcaires.
2. Les plans de plantation, les formes de formation et les systèmes de taille doivent être ceux généralement utilisés ou, en tout état de cause, aptes à ne pas modifier les caractéristiques des olives et de l'huile.
3. Les nouvelles plantes doivent être spécialisées avec l'utilisation d'au moins 85% des variétés suivantes, seules ou ensemble: Rotondella, Carpellese, Frantoio, Ogliarola.
4. La production maximale d'olives / ha ne peut excéder 12 000 kg par hectare dans les oliviers spécialisés. Le rendement maximum d'olives dans l'huile ne peut excéder 20%.
5. Même les années exceptionnellement favorables, le rendement doit être signalé par un tri minutieux à condition que la production globale ne dépasse pas de plus de 20% la limite maximale indiquée ci-dessus.
6. Les olives sont récoltées avant le 31 décembre de chaque année.
7. En présence de tendances saisonnières particulières, la récolte peut être poursuivie par acte délibératif conspécifique de la région de Campanie, après avoir entendu le Consortium de protection, le 30 janvier de chaque campagne oléicole.
8. Le rapport des olives doit être soumis selon les modalités prévues par l'arrêté ministériel du 4 novembre 1993, n. 573, en une seule solution.
9. Le demandeur doit joindre l'attestation délivrée par les associations des oléiculteurs d'Aisian article 5, point 2, lettre a) de la loi du 5 février 1992, n. 169, prouvant que la production et la transformation des olives ont eu lieu dans la zone délimitée par le cahier des charges
de production.

Article 5
Méthode d'oléification
1. Les opérations d'huilage et de conditionnement d'huile doivent être effectuées dans toute la zone territoriale des communes indiquées à l'article 3 précédent.
2. Les olives destinées à la production de l'huile d'olive extra vierge d'origine contrôlée Colline Salernitane doivent être récoltées directement sur la plante à la main ou par des moyens mécaniques.
3. Pour l'extraction de l'huile, seuls les procédés mécaniques et physiques sont autorisés pour produire des huiles qui présentent le plus fidèlement possible les caractéristiques originales du fruit.
4. Les olives doivent être moulues dans le deuxième jour de la récolte.
5. La région de Campanie établit un registre régional des systèmes de broyage et de conditionnement de l'or visés à l'article 1er.

Article 6
Caractéristiques des consommateurs
1. L'huile d'olive extra vierge Colline Salernitan à dénomination d'origine contrôlée, lors de la mise à la consommation, doit répondre aux caractéristiques suivantes:
couleur: du vert au jaune paille plus ou moins intense;
Odeur: fruitée moyennement élevée;
saveur: fruitée avec une sensation amère moyenne ou faible et une légère touche épicée;
acidité totale maximale exprimée en acide oléique, en poids, ne dépassant pas 0,70 gramme pour 100 grammes d'huile;
nombre de peroxydes: 12 MeqO2 / Kg;
K232: 2,20;
acide linoléique: 10,00%
polyphénols totaux: 100 ppm.
2. Les autres paramètres physico-chimiques non expressément mentionnés doivent être conformes à la norme U.E.
3. Dans chaque campagne oléicole, le Consortium de Protection identifie et maintient dans des conditions idéales un nombre approprié d'échantillons représentatifs de la dénomination Colline Salernitane d'origine contrôlée à utiliser comme étalon de référence pour la réalisation de l'examen organoleptique.
4. Et à la faculté du Ministre des Ressources Agricoles, Alimentaires et Forestières, à la demande des intéressés, insérer d'autres paramètres physico-chimiques ou organoleptiques propres à caractériser l'identité de la dénomination.

Article 7
Désignation et présentation
1. Il est interdit au nom visé à l'article 1 d'ajouter toute qualification non expressément prévue dans le présent cahier des charges, y compris les adjectifs: fin, choisi, sélectionné, supérieur, authentique.
2. Il est interdit d'utiliser des mentions géographiques supplémentaires, des indications géographiques otoponomastiques qui renvoient à des communes, hameaux et zones géographiques y compris dans la zone de production visée à l'article 3.
3. Toutefois, l'utilisation de dénominations sociales, dénominations sociales, marques privées est autorisée, à condition qu'elles n'aient pas de sens élogieux et ne soient pas de nature à induire l'acheteur en erreur sur les dénominations géographiques et en particulier sur les dénominations géographiques des zones de production d'huiles à dénomination d'origine contrôlée.
4. L'utilisation des noms d'exploitations, de domaines, d'exploitations agricoles et la référence aux emballages dans l'oléiculture ou dans l'association des oliveraies ou dans l'oléiculture située dans la zone de production n'est autorisée que si le produit a été obtenu exclusivement avec des olives récoltées dans les oliveraies qui font partie de l'exploitation et si l'emballage a eu lieu dans l'entreprise elle-même.
5. Le nom de la dénomination d'origine contrôlée Colline Salernitane doit figurer sur l'étiquette en caractères clairs, indélébiles avec une colorimétrie très contrastée avec la couleur de l'étiquette et de telle sorte qu'elle puisse être clairement distinguée du complexe d'indications qui figurent sur l'étiquette.
6. Les récipients dans lesquels l'huile d'olive extra vierge Colline Salernitane est conditionnée pour la mise à la consommation doivent être en verre ou en fer-blanc d'une contenance n'excédant pas 5 litres.
7. Il est obligatoire d'indiquer sur l'étiquette l'année de la campagne de production d'huile d'olive à partir de laquelle l'huile est obtenue.


Vidéo: Route des vins - Italie - De la Toscane à lAdriatique (Mai 2022).